Centre de récupération de points

  • Par codemoto
  • Le 01/06/2021
  • 0 commentaire

La mise à jour de votre solde de points peut prendre quelques semaines, le temps que la Préfecture mette à jour votre dossier. Un stage vous permet de récupérer 4 points et peut être suivi en pure « prévention » si votre capital de points se rapproche de 0. Une fois celui-ci effectué, vous devrez attendre 1 an et 1 jour si vous souhaitez en faire un nouveau. Grâce à ce stage j’ai pris conscience qu’on n’était pas seul sur la route. Suite à ce stage, j'ai changé mon comportement sur la route car une infraction, même minime, peut avoir de lourdes conséquences. Pour une même infraction, c’est le même nombre de points qui est retiré que l’on soit Français ou étranger. Xavier pense qu’il lui reste plus que 4 points sur son permis de conduire, il veut donc faire un stage de récupération de points. Lettre 46 D qui informe le conducteur sur son solde de points à la suite d’une infraction à 1 point qui est crédité au bout de 6 mois sans infraction. Si pendant ce délai d’un an le conducteur étranger passe outre l’interdiction de conduire, il risque les même sanctions qu’un Français qui conduit alors que son permis est invalidé (peine d’emprisonnement, amende, …).

Il est possible de connaitre son solde de point de permis en consultant la préfecture. Il ne sera possible de récupérer des points que dans la limite d’un capital maximum, qui dépend de votre permis : 12 points pour les définitifs et 6,8, 9 ou 10 pour les permis probatoires. La récupération des points à Rezé se fait dans la limite du capital points disponible sur le permis de conduire du titulaire. Cette limite a été écourtée pour passer à un stage par an. 4 points récupérés à l'issue du stage. Ce stage permet de récupérer jusqu'à 4 points. °2 : en période probatoire, lorsqu'un jeune conducteur commet une infraction à 3 points ou plus, il est dans l'obligation de participer à un stage de récupération de points. Que le conducteur participe à un stage de manière volontaire ou obligatoire, le contenu du stage est identique pour tout le monde. Dans quel cas peut-on ou doit-on s’inscrire à un stage de sensibilisation ? Dix à vingt conducteurs sont réunis dans une salle. La récupération de quatre points sur le permis de conduire est possible une fois par an.

Pour consulter son solde de points permis restant, il est possible d’utiliser le service Telepoints. Bon à savoir : il est possible de participer à plusieurs stages par an. Comment savoir combien de points restent sur votre permis ? Néanmoins, quelle que soit votre situation, il peut s’avérer utile d’en savoir plus sur votre solde de points. °4 : le stage obligatoire en peine complémentaire est imposé par le juge en plus des autres sanctions. Un stage de sensibilisation à la sécurité routière peut être obligatoire ou volontaire. Inutile de préciser qu’il faut être présent aux 2 journées pour obtenir l’attestation qui vous permettra de récupérer 4 points sur votre permis de conduire. Cette infraction entraîne un retrait de 6 points (voir mon article “Priorité aux piétons!“). La première journée sert à introduire des chiffres et des statistiques liés aux accidents de la route. Le stage est animé par un BAFM (spécialiste de la sécurité routière) et un psychologue qui ont pour objectif de vous faire prendre conscience des dangers de la route. Le stage doit être fait dans un délai de 4 mois à partir de la réception de la lettre 48N qui notifie le conducteur de cette obligation.

Sans stage, le conducteur ne pourra récupérer son solde de points de permis initial qu’après 2 ans. Enfin après une contravention de 4ème, 5ème classe ou un délit ce délai est porté à 3 ans. En cas d’infraction, un retrait de points est effectué. Dans les cas de demande de stage de récupération de points volontaires (Cas 1),  Si une des conditions ci-dessus n’est pas respectée, alors l’Acheteur ne pourra pas récupérer de point à l’issue de son Stage. Après ce délai, un nouveau capital de points viendra alimenter son permis. Durant cette période, il sera à la merci d’une nouvelle perte de points qui pourrait entraîner la suspension de son permis de conduire. «Pour eux, le souci de rentabilité passe avant la mission d'intérêt général de cette formation» déplore Pierre Lemayitch, secrétaire général de l'Association nationale pour la promotion de la sécurité routière (ANPER).

 

 

 

Ajouter un commentaire